Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 10:13

2010 était l'année internationale de la biodiversité. Elle a vu la création de l'IP-BES, la plate-forme intergouvernementale science-politique pour la biodiversité, dont on attend un rôle comparable à celui du GIEC pour le climat. Au niveau français, les lois Grenelle ont-elles renforcé la stratégie nationale pour la biodiversité mise en place en 2004?

Les perspectives mondiales de la biodiversité, publiées par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), indiquent que "la perte massive de biodiversité est de plus en plus probable, et entraînerait avec elle une forte réduction du nombre de services essentiels fournis aux sociétés humaines puisque plusieurs points de basculement sont près d'être franchis" 

Cela signifie que certains dommages sont irréversibles, avec des risques en chaîne.

Il s'agit par exemple de l'effondrement de plusieurs écosystèmes de récifs coralliens, avec un impact sur la chaîne alimentaire; du dépérissement de vastes zones de forêt amazonienne, avec des conséquences néfastes pour le climat mondial et le risque d'un extinction généralisée des espèces; de modification de l'état de nombreux lacs d'eau douce provoquant des proliférations d'algues qui asphyxient de nombreux poissons...Or le rapport établi dans le cadre de l'initiative économie verte du PNUE, et présenté à la conférence de Nagoya en octobre, affirme que 40% de l'économie mondiale dépend de la nature!

En France, l'étalement urbain (lotissements, maisons individuelles..) en constante progression fragmente les territoires, isolant de plus en plus de populations animales, végétales...et par conséquence humaine. La pollution, notamment par l'agriculture trop systématiquement intensive, est une autre cause majeure d'atteinte à la flore et à la faune, avec l'extension interminable d'infrastructures routières.

Le Grenelle a mis en place la trame verte pour assurer des continuités territoriales, constituée de grands ensemble naturels et de corridors les reliant ou servant d'espaces tampons, complétée par une trame bleue, formée de cours d'eau et de bandes végétalisées autour. C'était le rôle de l'agriculture lorsque, locale et vivrière elle permettait de nourrir sainement une famille et celles alentours.

Ainsi un Plan national d'action pour les zones humides (pour nous marais Lavour, Chautagne..) a été lancé en avril, visant notamment à développer des pratiques agricoles adaptées pour les prairies.

Les aires d'alimentation de 500 captages d'eau potable identifiés devront être protégées d'ici 2012. A moins que les forages d'exploitation du gaz de schistes ne compromettent (dans tout Rhône -Alpes,le Jura, drôme, ardèche...jusqu'aux plateau du Larzac), définitivement ces mesures en mettant à l'ordre du jour une nouvelle menace écologique majeure: des nappes phréatiques , et tout l'écosystème souterrain des eaux...

Par ailleurs le plan Ecophyto 2018 vise à réduire progressivement l'usage des pesticides de 50 % "si possible"... Mais bien que la loi Grenelle prévoit une évaluation de l'impact environnemental des aides publiques,  force est de constater qu'avec l'orientation politique actuelle productiviste, et lobbyiste, les différents arbitrages viennent en  contradiction avec  les ambitions écologiques.

Le développement de l'agriculture biologique est un élément déterminant pour la biodiversité. Pourtant le projet de loi de finances prévu pour 2011 réduit de 4000 à 2000 euros le montant du crédit d'impôt sur le revenu dont bénéficient les agriculteurs convertis à l'agriculture biologique!

Serait-il possible dans ce contexte d'atteindre l'engagement d'un Grenelle de 6% de la surface agricole française en bio en 2012?- Alors que seulement 2.6% des surfaces le sont actuellement?

 

Sources de l'article Yveline Nicolas (coordinatrice de l'Adéquations; association de sensibilisation formation et soutien de projets en matière de développement durable) Biocontact n°210-fevrier 2011

Sur le gaz de schistes:

Une émission de radio du 24.02.2011 "labas si j'y suis" france inter 15h30 tous les jours à réécouter sur la-bas.org:  lien


abeille 1

Partager cet article

Repost 0
Published by j'art d'ain partagé - dans Coté culture

Présentation

  • : Le blog de j'art d'ain partagé
  • Le blog de j'art d'ain partagé
  • : Blog migré sur http://jartdainpartage.org/
  • Contact

Recherche