Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 07:55

A l'heure où l'emprise de l'argent parait inéluctable , l'association j'art dain partagé vous propose d'expérimenter l'alternative car elle EXISTE:

A Belley venir Echanger , troquer avec le Système d'Echange Local du Bugey "étainsel" sur la thématique jardinage, liberté des semences, et animation compost "vive les vers de terre" que nous proposerons avec Mathilde au jardin partagé de st Anthelme (de 14h30 à 16h30 :20 avril, belley)

A Chambéry avec nos amis partenaires autour de ce forum "terre nourricière ou grands projets inutiles" pour la sauvegarde des jardins familiaux de la Cassine menacés par le projet de construction d'un autre centre d'affaires (les 18, 19, 20 avril à Chambéry)

JARDINER C'est RESISTER!

 

 

579577_10151422429159051_1781589920_n.jpg

aff20avriltroc.jpg

 

 

      FORUM TERRE NOURRICIERE:

Aéroport de Notre Dame des Landes, Lyon Turin, Gaz de Schiste, OL land de Décines, construction d'un n-ième centre d'affaires à la Cassine, etc : Nos luttes contre les petits ou grands projets inutiles et imposés se rejoignent.

 

Nous luttons pour une transformation totale du modèle actuel de développement socio-économqiue. Les projets utiles, remis à l'échelle humaine, doivent réellement prendre en compte tous les critères écologiques et sociaux, et intégrer une véritable concertation démocratique. La préservation des ressources naturelles, la sobriété énergétique et la relocalisation de nos activités et de notre alimentation doivent en être le socle.

 

 

Oui à la préservation de la terre nourricière ni ici et ni ailleurs !

 

 

Gens, Terre, Eau, Vie... tout se vend, tout s'achète. Proyéger des terres ? Quelle drôle d'idée au temps des grands projets censés représenter le progrès, mais en réalité l'expression de la spéculation foncière et de la recherche du profit, de l'accumulation sans fin du capital par les groupes privées, reponsables de la desruction de l'humain et de la nature.

 

Ces terres constituent de précieuses ressources porteuses d'un autre avenir! Ce n'est donc pas le béton, ni le goudron, mais les terres agricoles présentes qui assurent nos besoins alimentaires. Les paysans, premières victimes de Notre Dame des Landes, savent ce que c'est de se battre pour le droit à la terre. Gardiens de la terre nourricière, ils ont ouvert une voie de résistance : suivons cette voie, envoyons un message d'alerte aujourd'hui, pour éviter un crash demain. Ensemble, protegeons la terre et les lieux de vie, jardinons et imaginons des projets, plus petits mais surtout utiles à la préservation des biens communs.

 

Quel que soit le sujet, nous constatons que :

 

Ces projets constituent pour les territoires concernés un désastre écologique, économique et humain : destruction de zones naturelles et de terres agricoles, déplacement de populations et dégradation irréversible de l'environnement.

 

Ils ont en commun un simulacre de participation démocratique de la population aux décisions. Nous dénonçons l'opacité avec  laquelle agissent les élus, leur refus d'entendre les citoyens et leur mépris des propositions alternatives;

 

La justification de ces projets se base sur des arguments d'amélioration socio-économique, basés sur des hypothèses de croissance et de création d'emplois attractives mais fausses, se traduisant par une sous-estimation des coûts de réalisation et une absence de cohérence globale.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by j'art d'ain partagé - dans Coté combats écologiques

Présentation

  • : Le blog de j'art d'ain partagé
  • Le blog de j'art d'ain partagé
  • : Blog migré sur http://jartdainpartage.org/
  • Contact

Recherche