Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 11:59

Belles rencontres à l'occasion d'un stage sur le "jardin sauvage" organisé par Kokopelli à Besançon (Doubs-25).


En effet Manu et moi même avons rencontré Sophie puis Vincent, du jardin partagé de la rue  Marulaz à Besançon.

jdp20.JPG


Sur un lopin de terre prêté à l'association par la municipalité, les habitants du quartier déjà soudés depuis 10 ans avec leur association, montent ce projet de jardin partagé:

chacun en début de saison marque ses souhaits en légumes à racines, feuilles, sauvages, herbes aromatiques, aspect esthétique , fleurs....

les souhaits sont assemblés  et selon le nombre de personnes ont attribue des petites plates bandes pour les équipes de jardiniers associés.

jdp21.JPG

Chacun s'investi à sa mesure, chacun sème à son rythme et les récoltes partagées.

jdp.JPG

Le lieu est ouvert, investi par les jardiniers plus ou moins expérimentés et tout le,monde a sa place, et contribue, porte sa pierre ou sa graine de bonne volonté au jardin: le coin des enfants, accueil de jeunes handicapés avec lesquels le jardin partage la court, et bientot la maison de retraite...

jdp4.JPG

Comme nous sommes en pleine ville les passant garent leur voiture et intrigués par ce petit coin de potager, viennent parler au travers le grillage, échanger trois mots ...

 

jdp22.JPG

Lieu de convivialité, parfois les tables se remplissent de victuailles et c'est l'occasion du repas de quartier. Parfois avec les enfants des ateliers de bricolage dans le jardin..autour du silot à patate...

 

jdp23.JPGjdp10.JPG

Niché entre deux murailles "Vauban" ce petit jardin partagé est une invitation à ces petits instants de bonheurs...simple

Merci à Vincent et Sophie.

 

jdp25.JPG


Repost 0
Published by j'art d'ain partagé - dans Coté jardin
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 14:07

 

m2.JPGLa monnaie du pape ou lunaria annua est une fleur rustique bisannuelle. La première année elle fait ses feuilles la deuxième les fleurs et le fruits de formes si particulières qui lui valent sont nom: "monnaie"

En effet les silicules de la monnaie du pape sont en forme de disque, comme des petites lunes.

Bien secs ils font de jolis bouquets. En appuyant entre pouce et index les disques libèrent la graine et laisse une pièce transparente argentée magnifique.

 

 

De la famille des crucifères, la monnaie du pape peut atteindre 1 mètre de hauteur et se sème toute seule.

Les jeunes feuilles, les boutons floraux et les fleurs sont comestibles.

m5.JPG

idée recette:


Sur  votre salade verte parsemez quelques fleurs !

Repost 0
Published by j'art d'ain partagé - dans Coté cour
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 11:00

Chers amis,photo wam

Mon embryon de potager a Coron sur terre de vigne prends forme:

mes radis sont sortis, mes pois mange-tout également!

 

 

potager2.JPGpotager1.JPG

 

 

 

Mes plants sont peut-être un peu plus photogéniques... en attendant ..

 

 

brocolis.JPG

 

 

 

 

Les brocolis ....les tomates cerises, précosses, jaunes ou noires...courges, fleurs...

 

 

plants1.JPG

Repost 0
Published by j'art d'ain partagé - dans Coté jardin
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 08:20

Une belle journée que ce samedi 9 avril où les habitants du quartier clos Morcel ont pu prendre le temps de se retrouver autour d'animations organisées par le centre social "ESCALE" de Belley.

Gros chapiteau avec des 10 aines de jeux en bois, des ateliers maquillages, peinture, conte...et l'association  j'art d'ain partagé pour agrémenter cette journée festive qui s'est achevée autour d'un goûter délicieux confectionné par les habitants.

J'art d'ain partagé y a tenu un petit stand avec une animation  de découverte et reconnaissance de diverses graines , et une dégustation de graines germées: belles rencontres auprès du jeune publique et aussi des parents qui ont découvert aussi le projet de notre association: permettre aux habitants de cultiver un lopin de terre en projet collectif.

9avril3.JPG

 9avril2.JPG9avril6.JPG

9avril8.JPG

Les prochaines dates des "Fêt'ESCALES" du centre social:

samedi 7 mai 2011 , 15h-18h quartier de SONOD

Samedi 11 juin 2011 , 15h-18h quartier Château Larron

La fête du centre social MERCREDI 29 juin à partir de 16h30


 

L'association J'art d'ain partagé animera au centre social des ateliers pour les plus jeunes du 2 au 6 mai 2011.


radis sans coloré

Repost 0
Published by j'art d'ain partagé - dans Rendez -vous
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 13:02

Voici le printemps et la générosité du temps qui nous offre cette explosion de couleurs et de parfums


Avec j'art d'ain partagé le moindre trottoir deviens un lieu de réjouissement pour les voisins, les plants orphelins, les graines oubliées, éparpillées, les plants en trop, et ...la biodiversité aussi!


Toutes les fleurs et plantes que nous avons sur notre lopin de trottoir est l'oeuvre des personnes du quartier, et ou rencontrées qui ont en passant déposé des graines, des plants, proposés spontanément des boutures etc....

après quelques années voici enfin que notre jardinet deviens un petit coin de paradis offert à tous!


Je vous offre ce diaporama et si vous le pouvez...


passez au 17 rue du mont

vous serez quoiqu'il en soit les bien venus!

belleyavril6belleyavril7

Cette année mon lilas va fleurir! 

une bouture qui enfin va s'épanouir!

 

 

 

 

 

jardin-0336.JPGjardin-0337.JPG

 

 

 

La monnaie du pape ne fleurie qu"une fois tous les deux ans, et c'est cette année!

 

 

 

 

 

 

Quelques tulipes...jardin-0339.JPGjardin 0337jardin 0340

Et des girofflées.

Repost 0
Published by j'art d'ain partagé - dans Coté jardin
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 06:36

Le mardi 5 avril de 10h a 12 h et le soir de 20h à 21heures vous pourrez entendre notre interview réalisée à Montluel au studio de la radio.

Nous serons aussi présents sur ces ondes samedi 9 avril, à vos radios!

Vous pouvez cliquer sur ce lien FC RADIO et puis sur "écouter radio fc essentiel"

DSC00467 612

Repost 0
Published by j'art d'ain partagé - dans Coin Presse
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 20:21

papillonbleu

La mode du potager individuel gagne discrètement la Chine, notamment à cause de la crise de confiance liée aux nombreux scandales alimentaires.

Guoji Xianqu Daobao (international Herald Leader) Pékin

 


Après avoir fini de récolter ses navets et ses choux, Yin Ruiqing, ouvrier à la retraite, retourne la terre, coup de bêche après coup de bêche, afin de la préparer aux semis et plantations de l'année prochaine

carotte1


Son lopin se situe au pied du mont du Phénix, au delà du sixième périphérique de Pékin, dans le jardin urbain de l'Anon. Les parcelles y sont alignées telles les cases d'un échiquier. Chacune a son propre nom: jardin de Xiaoxiang ou pluie de céréales, par exemple.

"Au printemps, quand vient le moment des semis, il faut voir le monde qu'il y a ici, des adultes comme des enfants, aussi enthousiastes les uns que les autres!" explique M.Yin.


...En 2009, M.Yin avait lu dans le journal qu'une ferme située en banlieue, le jardin de l'Anon, proposait des parcelles pour les citadins souhaitant s'ouvrir à l'agriculture urbaine: tous les légumes bio qui y seraient produits seraient la propriété du cultivateur "j'avais trop envie d'avoir mon potager à moi".. finalement, il a loué cette parcelle pour 1200 yuans (135 euros) par ans..

 


Voter avec ses piedspapillonbleu

..."C'est une vraie joie pour moi de venir ici" dit Monsieur Yin , à qui le jardinage procure un bonheur impossible à connaître par ailleurs dans cette forêt de gratte -ciel. Sur les conseils d'un agriculteur employé par la ferme , il choisit les légumes à semer selon les saisons, une trentaine de variétés différentes au total....

...Même s'il prend beaucoup de plaisir à planter des légumes, il nous a confié que , au départ, c'est la multiplication des problèmes de sécurité alimentaire (lait contaminé, doliques toxiques, huile recyclée, dépassement des normes dans l'utilisation des pesticides..) au cours des dernières années qui l'avait orienté vers cette activité.


....Nombreux sont ceux à l'instar de Yin Ruiqing, ont voté avec leur pieds pour exprimer leur profonde inquiétude face aux problèmes de sécurité alimentaire.

Shi Yan professeur à l'université du peuple de chine, une des fondatrices du hameau agricole de l'Anon, explique que, l'an dernier, seules quinze familles citadines cultivaient un potager ici, mais cette année leur  nombre a grimpé en flèche, elles sont maintenant cent vingt.

Malgré l'absence de données concrètes sur ce sujet, il est indéniable que le nombre de ces jardins urbains est en augmentation un peu partout en Chine....


De cet engouement est née une nouvelle formule, avec la possibilité pour un citadin de signer un contrat avec un agriculteur, moyennant quoi celui-ci plante pour lui les légumes de son choix, en ayant ou non recours aux engrais chimiques

"Derrière la question de la sécurité alimentaire se cache une crise de confiance, et, plus profondément, le problème de la séparation de l'homme avec la nature, de sa coupure d'avec le monde" (...) 

Ainsi Zhou Li professeur à l'université du Peuple précise t-elle:

"les consommateurs et les producteurs cherchent à s'associer après le discrédit du système alimentaire de masse. Les CSA en sont une illustration; ils ont au moins le mérite de fournir une alternative au consommateur"


Par cette abréviation de CSA, M Zhou désigne ces initiatives de "community supported Agriculture" (agriculture à soutien communautaire- les AMAP étant la forme française de ce type d'organisation) qui regroupent les jardins potagers loués à des citadins et les groupements de particuliers qui s'engagent à acheter les légumes d'un agriculteur donné.

      carotte1

 


C'est au cours d'un stage dans une exploitation américaine que Shi Yan a compris comment fonctionnait le modèle des CSA. En 2008, l'université du Peuple et le district pékinois de Haidian ont fondé le jardin communautaire agricole de l'Anon, où est né le premier CSA de Chine.

Aujourd'hui, c'est une affaire qui tourne, avec des comptes équilibrés depuis cette année.


"Nous utilisons des engrais biologiques comme du purin de lombric ou des tourteaux de sésame. Nous pratiquons une agriculture complètement naturelle. Les clients peuvent surveiller chaque maillon de la chaîne de production" explique Shi Yan.....

      papillonbleu

 

 


 

Extrait d'article dans le "courrier international" n°1056/ du 27 janvier au 2 février 2011

Un article du Xin Jingbao, "les campagnes phagocytées par l'urbanisation " "Courrier International" n°1054, du 13 janvier 2011, aborde un autre aspect de la sécurité alimentaire dans l'empire du milieu: démantèlement des villages pour dégager des ressources foncières. Lien vers  www.courrierinternational.com

tableaux 0063 1216

Repost 0
Published by j'art d'ain partagé - dans Coté culture
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 16:28

 

"le jardin est un trait d'union avec le monde sauvage de proximité"


 abeille 1

 

Gilles Leblais, est ornithologue et journaliste naturaliste. Depuis des années, Gilles Leblais réalise des jardins accueillants pour la faune sauvage. Résultat, loin des jardiniers qui ne supportant pas la moindre bestiole, il est devenu l'un des meilleurs connaisseurs de la faune du jardin et des espèces végétales nécessaires à l'équilibre d'un jardin naturel...


Un jardin asile pour les animaux, c'est une idée surprenante?


Gilles Leblais: je pense qu'on s'est trop longtemps privé de nature, pire on a finit par avoir peur à force de ne plus la connaître. Pourtant un jardin vivant est un spectacle simple qui procure des dizaines de petits bonheurs. Le jardin est pour moi le lieu le plus proche de nous pour appréhender le monde sauvage, cohabiter avec lui, le découvrir...le jardinier n'est pas là pour lutter contre telle ou telle espèce, mais pour faire et vivre avec, c'est une question d'équilibre. Et réaliser un jardin nature à la biodiversité animale très riche n'est pas si compliqué que cela. Mieux il donne moins de travail. Par exemple, il nécessite moins d'entretien et je ne fais que trois tontes dans l'année de ma prairie fleurie là où mes voisins en fond huit ou dix!

 

Que faut-il éviter ou proscrire pour avoir un jardin accueillant pour la faune?


Gilles Leblais: Bien Sûr tout emploi de pesticide....ensuite je dirais qu'il faut absolument éviter de faire des haies à partir d'une seule et unique espèce d'arbre. Plus généralement, il ne faut pas penser son jardin à court terme mis plutôt prendre le temps de l'observer.

l'idéale est de projeter son jardin dans le moyen ou long terme. Par exemple, rien ne sert de s'affoler si les rosiers sont couvert de pucerons. généralement une semaine plus tard, ils ont disparu !

Il faut aussi apprendre à connaître la faune qui le peuple. Malheureusement, bien peu nombreux sont ceux qui savent reconnaître la larve de coccinelle!

Résultat, on voit une bestiole, on ne la connaît pas, dons on la classe dans les ravageurs. C'est une chose que j'i remarqué: quand on ne connaît pas , on détruit!

C'est une grave erreur...oui, je dirais que la méconnaissance et l'indifférence poussent les jardiniers à commettre des erreurs.

 DSC 0299

 

Quelles aménagements spécifiques conseillez vous?        

Avant d'aménager son jardin, je considère qu'il est avant tout primordial de bien s'imprégner du lieu, de la campagne environnante.

j'ai remarqué que beaucoup de gens dans un nouveau jardin ont tendance à raser tous les arbres existants! c'est une grande erreur. Je pense qu'il faut au contraire composer son jardin autour d'eux...ce sont les ancêtres du jardin qui ont beaucoup à nous apprendre. Et puis il ne faut jamais oublier qu"un jardin se structure au fil des ans...

Une faune riche au jardin d'agrément soit. Mais une faune riche au potager, cela ne risque pas de compromettre cultures et récoltes?

D'expérience, je sais que ce qu'on donne à la nature, elle nous le rend. aussi , si on va dans le sens de la nature, des équilibres vont s'installer au niveau du potager...on peut par exemple reléguer dans un endroit certaines plantes sans en laisser s'installer partout. Il faut s'inspirer de l'esprit des jardins de curé: chercher une harmonie de couleurs, une richesse végétale, associer des plantes à fleurs aux légumes...

Dans cette logique, même au potager, le plaisir de voir, d'observer et comprendre ce qui se joue entre les végétaux par le biais des animaux est aussi important que celui de récolter.


Extrait d'Interview réalisée par E.fOURNET pour "jardiner bio magazine" n°26 de janvier 2011 

Livre "mon jardin paradis" chez  terre vivante 19 euros (21.80 avec frais de ports)

lien vers TERRE VIVANTE. org

 

DSC 0626 017

Repost 0
Published by j'art d'ain partagé - dans Coté culture
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 21:21

Chers amis,  photo-wam.JPG

Cette année les terrains municipaux ne seront à priori pas prêt pour faire les jardins familiaux: aménagements d'accès, amener l'eau etc... font que nous devons encore repousser l'échéance, et j'en suis la première désolée!

Nous allons travailler avec la mairie pour que la "construction" des jardins dans leur conception et leur équipement fera l'objet d'un partenariat actif avec la mairie et l'équipe en charge, afin de proposer des jardins en accord avec notre démarche "avoir le moins d'impact possible sur le paysage" et le mener avec des matériaux écologiques, en accord avec la biodiversité...(allée non bétonnées...cabanes avec récupérateurs d'eau...coin compost)

Me revoici donc sur un nouveau "terrain partagé", puisque Mme Pasqualin m'a proposé de créer un potager dans son terrain (énorme!).

Sur les coteaux de Coron, Terre de vigne que j'ai commencé à aborder debut mars.

Une terre avec des cailloux, tassée, mais pleine de vers de terre, donc beau potentiel!

Un terrain en pente, donc la gestion de l'eau est à penser aussi avec l'ensoleillement important et peu d'arbre autour.

Je ne vais pas bêcher, déjà désherber, puis ameublir la terre avec le piochon

Je dispose d'un compost, je pense mettre du compost sur chaque pied localement...

Je me suis procuré le calendrier lunaire, et demain dimanche 20 mars, je commence mes semis car c'est lune favorable.

Cette année variété de tomate très précosse "aurora" et tomate cerise "delight" de chez KOKOPELLI

Je vais associer les fleurs avec mes plants dès que possible: j'ai des graines de tournesol, blé, et maïs bio de chez Padernoz l'horticulteur de Yenne. Voir avec la terre comment cela marche avec...le colza et Phacelie..j'ai aussi récupéré  des glaîeuls..mais j'attends que les froids passent.

La saison s'annonce sèche!?

Voilà pour ce premier pas, à bientôt!

photos-insectes-0011_1166.JPG

 

 

Repost 0
Published by j'art d'ain partagé - dans Coté jardin
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 20:44

Cher(e)s futurs adhérent(e)s,


Nous aurons le plaisir de nous rencontrer à Belley à l'occasion du Marché aux fleurs

le Dimanche 24 avril, toute la journée.


A cette occasion nous vous présenterons notre association, ses projets, l'aspect créatif de j'art d'ain partagé..et prendrons nouvelles adhésions.


...et nous fêterons la venue du printemps!

A bientot!

 


Marina Chélépine.

perroquets3.JPG

Image originale, toile de marina chélépine," perroquets".

Repost 0
Published by j'art d'ain partagé - dans Rendez -vous

Présentation

  • : Le blog de j'art d'ain partagé
  • Le blog de j'art d'ain partagé
  • : Blog migré sur http://jartdainpartage.org/
  • Contact

Recherche