Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 07:40

CALENDRIER PRINTEMPS 2011

 

carotte1.jpgsamedi 9 avril à la fête du quartier "clos morcel" de Belley à partir de 15h



carotte1Dimanche 24 avril sur le Marché aux fleurs de Belley, à cette occasion nous vous invitons à venir nous rencontrer, partager un moment printanier et Prise des nouvelles adhésions.


carotte1Assemblée générale/ diaporama sur "les projets de jardins collectifs réalisés dans notre région" avec l'association Passe Jardins de LYON. 

 JEUDI 26 MAI 2011 à 19 h, Maison des sociétés, salle 1, BELLEY

Vous pourrez alors venir avec vos questions, partager vos attentes, et prendre connaissance de la démarche et des futures réalisations ici à Belley, travail de partenariat actif avec la municipalité et l'association J'art d'ain partagé.

logoadhesion3-jpg

Repost 0
Published by j'art d'ain partagé - dans Rendez -vous
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 11:06

4.03.11j

Repost 0
Published by j'art d'ain partagé - dans Coin Presse
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 20:21

Progrès article du 1.03.11article-DL-1.03.11.jpg

Repost 0
Published by j'art d'ain partagé - dans Coin Presse
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 16:05

Lire la "page" ci jointe correspondant à cet article présentant une démarche jardinière activiste et écocitoyenne..."laissons pousser"  


C'est arrivé ici à Belley!

Mise en pratique directe!

voici la photo de Guy Foessel pour preuve:

graine perdue..... fleur trouvée!

graine-perdue--JPG

Merci!

Repost 0
Published by j'art d'ain partagé - dans Coté culture
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 10:21

La permaculture 

Sauna en bottes de pailleLe mot “permaculture” a été inventé en 1978 par Bill Mollison, un écologiste australien et un de ses élèves, David Holmgren. C’est une contraction d’”agriculture permanente” ou de “culture permanente”.

La permaculture vise à concevoir des habitats humains écologiques, notamment des systèmes de production de nourriture. C’est une philosophie d’aménagement du territoire et de renfort de l’esprit de communauté qui s’efforce, par l’intégration harmonieuse des habitats humains, du micro-climat, des plantes annuelles et vivaces, des animaux, des sols et de l’eau, de créer des sociétés durables et productives. L’accent n’est pas seulement mis sur ces éléments eux-mêmes, mais surtout sur les relations qu’ils entretiennent entre eux par la façon dont ils sont placés dans le paysage ou le système à créer. Cette synergie est davantage mise en valeur par l’imitation de modèles trouvés dans la nature.

Poule dans jardinUn thème central en permaculture est la conception de paysages écologiques producteurs de nourriture. L’accent est placé sur des pratiques traditionnelles comme le paillage ou les treillis, et l’intégration d’animaux pour recycler les nutriments ou brouter les mauvaises herbes.

Cependant, la permaculture ne se réduit pas seulement à la production de nourriture. L’architecture en matériaux naturels et énergétiquement efficace, le traitement des eaux usées, le recyclage, et la protection de l’environnement en général sont d’autres composants importants de la permaculture.

La permaculture englobe également les structures économiques et sociales ainsi que le développement de communautés permanentes comme les logements coopératifs ou les écovillages. En tant que tels, les principes de design utilisés en permaculture sont applicables tant dans les milieux urbains que ruraux, et sont aussi bien appropriés à des individus seuls qu’à des fermes ou villages entiers. Récemment, des permaculteurs ont utilisé avec succès ces procédés de design pour organiser des entreprises ou leurs propres cours de permaculture par exemple. Dans ce sens, la permaculture devient réellement une façon de penser et d’appréhender une situation.C’est une des méthodes de design les plus holistiques au monde actuellement.

Exemple de carte représentant un "design" 

"Le cœur de la permaculture est sa méthode de « design » de systèmes humains. Cette conception consciente et intentionnelle de systèmes intégrés cherche en particulier à reproduire le fonctionnement et les interactions complexes des écosystèmes naturels qui ont été observés, tout en satisfaisant aux besoins des êtres humains"

 

 

Lien vers site permaculture.fr

Repost 0
Published by j'art d'ain partagé - dans Coté culture
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 10:13

2010 était l'année internationale de la biodiversité. Elle a vu la création de l'IP-BES, la plate-forme intergouvernementale science-politique pour la biodiversité, dont on attend un rôle comparable à celui du GIEC pour le climat. Au niveau français, les lois Grenelle ont-elles renforcé la stratégie nationale pour la biodiversité mise en place en 2004?

Les perspectives mondiales de la biodiversité, publiées par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), indiquent que "la perte massive de biodiversité est de plus en plus probable, et entraînerait avec elle une forte réduction du nombre de services essentiels fournis aux sociétés humaines puisque plusieurs points de basculement sont près d'être franchis" 

Cela signifie que certains dommages sont irréversibles, avec des risques en chaîne.

Il s'agit par exemple de l'effondrement de plusieurs écosystèmes de récifs coralliens, avec un impact sur la chaîne alimentaire; du dépérissement de vastes zones de forêt amazonienne, avec des conséquences néfastes pour le climat mondial et le risque d'un extinction généralisée des espèces; de modification de l'état de nombreux lacs d'eau douce provoquant des proliférations d'algues qui asphyxient de nombreux poissons...Or le rapport établi dans le cadre de l'initiative économie verte du PNUE, et présenté à la conférence de Nagoya en octobre, affirme que 40% de l'économie mondiale dépend de la nature!

En France, l'étalement urbain (lotissements, maisons individuelles..) en constante progression fragmente les territoires, isolant de plus en plus de populations animales, végétales...et par conséquence humaine. La pollution, notamment par l'agriculture trop systématiquement intensive, est une autre cause majeure d'atteinte à la flore et à la faune, avec l'extension interminable d'infrastructures routières.

Le Grenelle a mis en place la trame verte pour assurer des continuités territoriales, constituée de grands ensemble naturels et de corridors les reliant ou servant d'espaces tampons, complétée par une trame bleue, formée de cours d'eau et de bandes végétalisées autour. C'était le rôle de l'agriculture lorsque, locale et vivrière elle permettait de nourrir sainement une famille et celles alentours.

Ainsi un Plan national d'action pour les zones humides (pour nous marais Lavour, Chautagne..) a été lancé en avril, visant notamment à développer des pratiques agricoles adaptées pour les prairies.

Les aires d'alimentation de 500 captages d'eau potable identifiés devront être protégées d'ici 2012. A moins que les forages d'exploitation du gaz de schistes ne compromettent (dans tout Rhône -Alpes,le Jura, drôme, ardèche...jusqu'aux plateau du Larzac), définitivement ces mesures en mettant à l'ordre du jour une nouvelle menace écologique majeure: des nappes phréatiques , et tout l'écosystème souterrain des eaux...

Par ailleurs le plan Ecophyto 2018 vise à réduire progressivement l'usage des pesticides de 50 % "si possible"... Mais bien que la loi Grenelle prévoit une évaluation de l'impact environnemental des aides publiques,  force est de constater qu'avec l'orientation politique actuelle productiviste, et lobbyiste, les différents arbitrages viennent en  contradiction avec  les ambitions écologiques.

Le développement de l'agriculture biologique est un élément déterminant pour la biodiversité. Pourtant le projet de loi de finances prévu pour 2011 réduit de 4000 à 2000 euros le montant du crédit d'impôt sur le revenu dont bénéficient les agriculteurs convertis à l'agriculture biologique!

Serait-il possible dans ce contexte d'atteindre l'engagement d'un Grenelle de 6% de la surface agricole française en bio en 2012?- Alors que seulement 2.6% des surfaces le sont actuellement?

 

Sources de l'article Yveline Nicolas (coordinatrice de l'Adéquations; association de sensibilisation formation et soutien de projets en matière de développement durable) Biocontact n°210-fevrier 2011

Sur le gaz de schistes:

Une émission de radio du 24.02.2011 "labas si j'y suis" france inter 15h30 tous les jours à réécouter sur la-bas.org:  lien


abeille 1

Repost 0
Published by j'art d'ain partagé - dans Coté culture
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 07:54
ecoute-.JPG
Tableau  réalisé par Marina Chélépine (pastel gras)
Titre: écoute...


Repost 0
Published by j'art d'ain partagé - dans Coté cour
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 11:45

 

 

ça y est les amis!

Nous allons nous réunir pour mettre la première pierre à cette association!

Venez nous rejoindre le

mardi 1 mars 2011 à

Belley salle n°17 (à l'étage)

de la

maison des sociétés à 18h30.

A bientot!

nature-vive-iii.jpg

tableau original de Marina Chélépine

Repost 0
Published by j'art d'ain partagé - dans Rendez -vous
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 21:18

Une maison de lotissement comme terrain d'expérience...au début était la corvée de l'entretien..

DSC00016 148

 

Puis la découverte d'un jardin vivant: Ne pas tondre systématiquement mais developper un parcours, laisser venir autant que possible la prairie, les fleurs, les abeilles.... puis faucher.

Gérer peu à peu les divers lieux de vie comme des espaces autonomes: cultures d'aventures pour une merveilleuse rencontre.


DSC00482_627.JPG

Recyclage d'une souche, qui accueille des miriades de petits habitants, quelques  herbes folles choisies, gardent l'humidité et se mangent en salade (pissenlis)....

DSC_0629_020.JPG

Récuperer les bambous ou bois rigides qui poussent de ci de là pour faire soi même ses tuteurs économiques et écologiques; Mettre l'herbe de fauche au pieds des plants conservant l'humidité necéssaire et l' engrais de la dégradation végétale progressive.

DSC 0621 012

Arroser peu, juste ce qu'il faut, avec l'eau de pluie de récupération et du purin d'ortie (fertilisant) , de prêle (repousse les pucerons..et autres parasites).

DSC00496_641.JPG

Les murs de pierre sèche, un paradis pour les insectes, les lézards, permet l'écoulement de l'eau, garde la chaleur! 

DSC_0036_760.JPG

Des pépins qui se révèlent tout seuls! quelle surprise!

DSC_0299.JPGDSC_0363.JPG

 

 

Mon généreux automne 2010 


Dans ma cours de 9 m2 qui n'a le soleil que jusqu'à midi

mes propres semis plantés dans des pots de terre!


DSC_0630_021.JPG

 

 

Le vignoble urbain, paradis des abeilles

Et au printemps délice de feuilles de vigne farcies!


DSC_0617_008.JPG

  En pleine ville, sans terrain, notre verger vertical donne un raisin noir local (baco) .... très bon en jus!

Repost 0
Published by j'art d'ain partagé - dans Coté culture

Présentation

  • : Le blog de j'art d'ain partagé
  • Le blog de j'art d'ain partagé
  • : Blog migré sur http://jartdainpartage.org/
  • Contact

Recherche